Des drones pour « diagnostiquer » les forêts

Pour cette nouvelle année scolaire, l’Ecole Forestière s’est dotée de deux drones équipés du système LIDAR dans le cadre de son enseignement spécifique sur le numérique en forêt (MIL).

Drone DJI matrice 300 RTK à l’Ecole Forestière de Meymac

L’équipement présenté par Nicolas HEBERT de l’entreprise ESCADRONE en juin dernier est le DJI Matrice 300 RTK, une machine robuste qui bénéficie d’une autonomie d’environ 40 minutes et peut accueillir le capteur LiDAR L1.

scan 3D avec mesure de la hauteur des arbres sur l’arboretum de l’Ecole Forestière


Un LiDAR sur drone est un outil qui émet des lasers (faisceaux de lumière très concentrés) dans différentes directions autour de lui pour mesurer des distances par télémétrie. La distance de chaque laser envoyé sur les objets et obstacles qui l’entourent est ensuite couplé avec l’orientation du LiDAR pour pouvoir positionner chaque point relevé dans un espace en 3 dimensions. Comme le LiDAR est capable d’envoyer un grand nombre de faisceaux laser par seconde, celui-ci créé un nuage de points 3D dense très rapidement. Ils permettent notamment de mesurer la hauteur des arbres, voir le relief sous un couvert de peuplement, évaluer un volume de peuplement…

Michel DEPLAGNE (enseignant TIM) et Christophe COLL (Directeur de l’Atelier Technologique) ont obtenu leur diplôme de télépilote de drone cet été. Ils encadreront les sorties avec les étudiants en forêt qui seront formés à l’exploitation des données recueillies permettant de connaître l’état de santé des forêts et dans faciliter la gestion.