Les BTS GF à la découverte des vergers à graines dans le Lot

Les étudiants du BTS Gestion Forestière de Meymac ont visité des vergers à graines dans le Lot. Une production de graines d’arbres d’essences résineuses gérée par l’ONF.

Les vergers à graines de La Luzette

Le 14 décembre 2020,  les étudiants de 2ème année en BTS Gestion Forestière avaient rendez-vous avec Christian BLAZY, technicien ONF et responsable de site de production au lieu-dit La Luzette à Sousceyrac (46). L’objectif de la structure est de produire de la graine améliorée d’essences forestières pour la France et l’Europe. Des vergers de clones et des vergers de famille sont installés sur près de 300 hectares sur différents sites du Lot et du Tarn, afin de satisfaire la demande en graines, notamment en Douglas.

BTS GF meymac sortie 14-12-2020 3

A Sousceyrac, les plants de Douglas provenance Luzette sont installés depuis 1980 sur près de 30 hectares afin de produire des graines sélectionnées. Un débourrement tardif afin d’éviter les gelées précoces et la branchaison horizontale sont des éléments appréciés des forestiers. La demande de Douglas est grande en Europe, notamment en Allemagne où les scolytes font disparaître des hectares entiers d’épicéas communs.

Le site de la Luzette est situé à 650 mètres d’altitude. Les graines sont collectées à l’automne par Vilmorin et l’Office National des Forêts. La traçabilité est réelle et certifiée par la DRAAF, les plants de Douglas portent une étiquette bleu, traduisant que l’origine est contrôlée et testée. Pour info, un kilogramme correspond environ à 80 000 graines !

BTS GF meymac sortie 14-12-2020
BTS GF meymac sortie 14-12-2020 2

Les autres vergers à graines

Les étudiants ont découvert un nouveau site où les Douglas sont d’origine « DARRINGTON », essence d’origine nord-américaine vivant à 1100 mètres d’altitude. Sa branchaison est moins fine que celle de la Luzette.

D’autres sites de la structure sont réservés aux épicéas communs et au sapin de Turquie. Enfin, la visite s’est fini au Theil sur un verger de mélèzes origine « LES SUDETTES » (Europe centrale avec porte greffe du Japon). Il a été créé il y a plus de 30 ans afin d’approvisionner la forte demande nationale en mélèzes dans les reboisements d’aujourd’hui et de demain.

Le directeur de production et son adjoint ont insisté auprès des étudiants sur la nécessité de travailler sur des essences résistantes dans l’avenir. En effet, le seul réensemencement naturel n’est pas suffisant et peut appauvrir les origines multiples des essences résineuses ou feuillus présentes en forêt.